Équipe
Mathieu Quenneville
Associé

Boisbriand

T.450 979 9696 #248
F.450 979 4039

ADJOINTE

T.450 979 9696 #241
F.450 979 4039

Notice professionnelle

Depuis son admission au Barreau du Québec en 2000, Me Quenneville a développé une solide expertise en droit administratif, tout particulièrement en droit de l'environnement et en droit constitutionnel.

Agissant autant à titre de conseiller juridique que de plaideur, Me Quenneville a été impliqué dans plusieurs dossiers d'envergure en droit municipal, administratif et constitutionnel. À ce titre, il a eu l'occasion de faire des représentations devant toutes les instances judiciaires, dont à deux reprises devant la Cour suprême du Canada dans les dossiers Lacombe (aéronautique) et Châteauguay (radiocommunication/télécommunication). Il a aussi été l'un des procureurs représentant le Barreau du Québec devant la Cour suprême du Canada dans le Renvoi relatif à la Loi sur les valeurs mobilières.

Du mois de septembre 2011 au mois de juin 2013, Me Quenneville a été membre du Comité de liaison du Barreau canadien avec la Cour suprême du Canada. Ce comité est chargé de discuter, avec les juges de la Cour suprême et les hauts fonctionnaires de cette Cour, des améliorations pouvant être apportées au fonctionnement de la Cour suprême du Canada.

Au cours de l'année 2013, en raison de ses accomplissements professionnels, la revue canadienne LEXPERT® l'a désigné comme l'un des meilleurs avocats canadiens de sa génération en lui accordant la mention "Lawyer to Watch".

Me Quenneville a publié plusieurs articles en droit de l'urbanisme et en droit constitutionnel. Il a été conférencier au cours des années 2011 et 2013 aux conférences organisées par le Barreau du Québec destinées aux avocats pratiquant en droit municipal (Développements récents en droit municipal).

Il sera aussi conférencier au mois de mars 2018 au plus important colloque organisé par le Barreau du Québec, soit celui portant sur les actions collectives, afin d'expliquer les conséquences que peut avoir l'application des doctrines constitutionnelles à l'égard des recours fondés sur la Loi sur la protection du consommateur et le Code civil du Québec. Enfin, depuis la session d'hiver 2016, il a été invité à plusieurs reprises par des professeurs de droit constitutionnel du l'UQAM à intervenir dans leurs cours afin d'expliquer aux étudiants les aspects pratiques de ce domaine de droit.


Année d'admission au barreau

Barreau du Québec, 2000

Formation

LL.B., LL.M.

Champs de compétences

  • Affaires gouvernementales
  • Droit constitutionnel
  • Environnement
  • Litige
  • Municipal